Blog

Un programme de musique sud-américaine pour fêter Noël

  |   Actualités   |   Aucun commentaire

Le dimanche 16 décembre à 16h sera proposé à l’église Saint Amand de Caudéran un concert de musique sud-américaine.

Les musiciens

Le ténor Pierre-Emmanuel Roubet et des musiciens spécialistes des musiques latino-américaines accompagneront le groupe vocal Arpège. Deux membres du groupe Cuerda y Voz de Toulouse  (Dany Dorf et François Knab) offriront les couleurs de leurs instruments traditionnels : charango, flûtes andines (quena, flûte de pan …), guitare et percussions. Enfin, le bandonéoniste William Sabatier  nous plongera dans les sonorités  si évocatrices du tango. Le bandonéon est né à la moitié du XIX° siècle dans l’atelier de Heinrich Band en Allemagne (sous la marque Band-Union lui qui a donné son nom). D’abord  destiné à jouer du folklore d’Europe centrale, il a ensuite été exporté en Argentine à la fin du XIX° siècle. Il y devient  l’instrument emblématique du tango.

Le programme

Astor Piazzolla (1921-1992) est le compositeur  phare du tango du XX° siècle, bandonéoniste lui-même. Voici sa définition du tango : « la musique populaire et contemporaine de la ville de Buenos Aires ». Arpège interprétera trois de ses œuvres. Deux d’entre elles datent de 1960 : Adiós Nonino (composée le jour de la mort de son père) et la Muerte del ángel. Piazzolla écrira la pièce Oblivion beaucoup plus tard, en 1984, pour un film de Marco Bellocchio (Henri IV). Le programme inclura également des pièces traditionnelle d’Amérique du sud, parfois retravaillées par des compositeurs contemporains comme Pablo Trindade Roballo, né en 1961 ou Sergio Arriagada, né en 1967. Pierre Emmanuel Roubet interprétera deux compositions de Carlos Gardel, légende du tango de la première moitié du XX° siècle..

Enfin, la Navidad Nuestra finira le concert. Ariel Ramírez (1921-2010), auteur-compositeur et pianiste argentin, a composé ces chants de Noël sur des paroles du poète Félix Luna. Ils illustrent chacun un des moments de la Nativité. On trouve ainsi l’Annonce à Marie, le Pélerinage, la Nativité, les Bergers, les Rois Mages et la Fuite en Egypte. Cette musique fraîche et joyeuse est dans la veine des  « criollistas » (rythmique et tradition créoles d’Amérique du Sud). Elle appartient au courant musical  nativiste, un mouvement folkloriste à la recherche des racines traditionnelles de la musique argentine rurale.

Présentation du concert

Aucun commentaire

Poster un commentaire

19 + treize =