Blog

Constance Malta-Bey, Soprano

  |   Artistes   |   Aucun commentaire

DConstance Malta Bey Sopranoès l’âge de 10 ans et durant toute son adolescence Constance Malta-Bey se familiarise avec la scène au sein de l’École des Ballets du Nord.

Après sept années d’études de médecine, elle se tourne finalement vers le chant et intègre le Conservatoire Royal de Bruxelles. 

Très vite, ses qualités artistiques l’amènent à faire ses débuts sur scène au Sébastopol à Lille dans les rôles de Fiorella (Les Brigands, Offenbach), Eurydice (Orphée aux Enfers, Offenbach) puis Gabrielle (La Vie Parisienne, Offenbach). En 2016, elle est la Naïade (Armide, Glück) sous la direction de Marc Minkovski avec Les musiciens du Louvre à la Philharmonie de Paris. En 2017, elle chante aux Chorégies d’Orange pour Musiques en fête présenté par Alain Duault.

Son répertoire s’étend également à la Musique Sacrée, sous la direction de grands chefs d’orchestre comme Philippe Herreweghe (tournées internationales) avec le Collegium Vocale Gent dans la Passion selon St Mathieu de J.S. Bach. Elle chante le Requiem de Mozart avec le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Salvatore Caputo en 2016.

Avec l’ensemble Divertimento et Quintessence dirigés par J.F. Droulez à Lille, Elle interprète entre autre l’Exsultate Jubilate de Mozart, la Passion selon St Jean de J.S. Bach, la Missa dei Fillii de zelenka, le Dixit de Handel, le Requiem de Rutter et le Magnificat de Bach.

Elle se consacre aussi à la Mélodie Française et au Lied, notamment avec la pianiste Anne Secq-Delecroix. En 2016, elle chante les Liebeslieder de Brahms (Op. 52 et Op. 65) à l’Auditorium de l’Opéra National de Bordeaux avec Guillaume Vincent et Ismaël Bargain.

Elle se produit en récital sur la scène de l’Opéra National de Bordeaux en octobre 2017 accompagnée par J.M. Fontana et en  avril 2018 avec le Chœur de l’Opéra National de Bordeaux dirigé par Salvatore Caputo.

Aucun commentaire

Poster un commentaire

quatorze + vingt =