Pascale Sicaud-Beauchesnais

Pascale SibaudC’est après avoir obtenu son prix en piano au Conservatoire et une maîtrise de musicologie, que Pascale Sicaud-Beauchesnais s’oriente vers le chant . Elle entre au CNIPAL où elle participe aux master-class de Mady Mesplé, Tom Krause et David Syrus, chef de chant au Covent Garden.

Elle se perfectionne désormais avec Lionel Sarrasin. Elle est lauréate de plusieurs concours internationaux et obtient en 2013 le prix de virtuosité au concours de Vivonne.

Sur scène on a pu l’entendre dans le rôle Diane (Orphée aux enfers ) à l’Opéra de Marseille, dans le rôle de Circé (Scylla et Glaucus de Leclair) dans le rôle de Chérubin (les noces de Figaro de Mozart) au festival de Vendôme, dans la deuxième dame (la flûte enchantée ) dans le cadre du festival de Béziers sous le patronage de Kurt Moll, rôle qu’elle reprendra aux soirées lyriques de Gigondas , au théâtre du Ranelagh à Paris ainsi qu’à Dortmund.

Elle est Leona dans La belle Hélène d’Offenbach, Kate Pinkerton dans Madame Butterfly de Puccini, la soprano dans le trio jazz de Trouble in Tahiti de Berntein à l’Opéra de Tours, puis Rosine dans le barbier de Séville au théâtre du Ranelagh .

Elle se produit également dans des oratorios : psaume 42 de Mendelssohn, messe en ré de Dvorak, Requiem de Verdi, Petite messe solennelle de Rossini, Requiem de Mozart, Requiem de Ledroit, Messe en si de Bach et l’allegro il penseroso de Haendel.